La communication non violente ou CNV



Êtes-vous chacal ou girafe ?


Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique a mis au point aux USA dans les années 70 la COMMUNICATION NON VIOLENTE (ou CNV).

Il utilise la métaphore de la girafe et du chacal pour l'expliquer. La girafe représente la CNV, la bienveillance. Quant au chacal, il symbolise une manière de parler plus ordinaire lorsque l’on est pris aux pièges de nos émotions.


Utiliser la CNV est une manière de passer selon Rosenberg d’une communication “chacal” à une communication “girafe”.


La communication non violente est un outil qui amène à établir des échanges bienveillants avec les autres et à créer des relations fondées sur l’empathie, la compassion, le respect de soi et des autres.


La CNV se décline 4 étapes fondamentales appelées le bonhomme OSBD :



1. OBSERVER LES FAITS : « J’observe, sans juger, les faits qui me gênent »

N’émettez pas de jugement ni de reproche. Évitez de parler en « tu » . On dit que le "tu tue" car cela reporte la faute sur l’autre. Évitez également les « jamais », « toujours », « trop », « pas assez » qui généralisent et sous-tendent que l'autre n'est jamais correct.


2. IDENTIFIEZ VOTRE SENTIMENT : "quelle émotion génère ce fait en moi ?"

Colère, tristesse, peur, etc. Exprimez-le en « JE » Ex. : Je me sens incompris(e) / Je suis découragé(e). Etc.


3. EXPRIMEZ VOTRE BESOIN : « J’exprime le(s) besoin(s) qui sont à l’origine de ce sentiment, cette émotion. »

Il est important de l’exprimer pour que votre interlocuteur sache comment agir de sorte à vous respecter.


4. FORMULEZ VOTRE DEMANDE : « Je formule une demande concrète et précise qui reflète mon besoin »

Dans cette 4e et dernière étape, formulez une demande claire, concrète, positive et sans critique qui permet à l’autre de vous comprendre et de répondre à cette demande.


Il s'agit d'une technique simple qui demande toutefois de l'exercice. Elle nous renvoie à une brève analyse de ce que nous ressentons à travers le comportement ou les paroles d'autrui. L'adopter permet non seulement de mieux cerner les émotions que nous traversons, mais également d'instaurer des liens bienveillants et une communication paisible.


À vous de jouer !


.

.

.

.

.


Article inspiré de Communication non violente : êtes vous chacal ou girafe ? écrit par Valeurs et valeur

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout